Bonjour ami.es sorcières, sorciers, mages, druides, druidesses, amazones, chamans, fées etc… Voici un 3ème interview de créatrice de talent ! Aujourd’hui je vous présente Florence, dont la créativité n’a pas de limite. J’ai pu rencontrer Florence lors d’un stage de chamanisme, et depuis nous n’avons jamais perdu le lien. C’est comme retrouver un membre de sa famille. Je suis toujours émerveillé par ce qu’elle crée, et j’emmène partout avec moi une de ses créations. Sans plus attendre, je vous laisse découvrir Florence et son activité, HOZHO Art & Crafts

Bonjour Florence, peux-tu te présenter aux lecteurs ? Dans quel coin du monde tu vis ? Que fais-tu dans la vie?

Bonjour Hugo, Je m’appelle Florence Pivot, je vis actuellement dans un petit village du sud ouest de la France.
J’ai envie de répondre que dans la vie je fais tout ce que je peux pour être heureuse 🙂 mais j’imagine que la question portait sur le métier que j’exerce.

Depuis 14 ans j’accompagne les personnes qui me consultent, pour les aider à re-trouver leur autonomie émotionnelle, mentale et physique. Je leur apporte des outils (et je leur apprends à s’en servir!)pour qu’elles se libèrent de ce qui entrave l’harmonie et l’équilibre dans leur vie (peur, stress, croyances, conditionnements, …). Ensemble nous faisons un bout de chemin qui va révéler la vraie nature, unique, de chaque consultant pour qu’il rencontre sa beauté.

J’aime à dire que nous réenchantons leur vie. Et après toutes ces années je suis toujours bluffée du résultat ! La médecine Ayurvédique et la pratique chamanique sont les sources auxquelles je puise pour apporter cette aide. Ces techniques ancestrales sont d’une grande modernité et d’une grande efficacité.
Parallèlement à cette mission de soin je suis Artisane. C’est l’endroit où mon lien à l’invisible s’exprime dans la matière. Objets de décorations, de bien être , de magie , bref tout ce qui exprime les couleurs de mon âme et la médecine de la Beauté.

Qu’est-ce qui t’inspire et te motive au quotidien ?

La nature, les saisons, les traditions natives d’ici et d’ailleurs, la magie, sont au coeur de ce qui anime le vivant en moi. J’aime contempler quotidiennement l’instant parfait d’une journée au travers de la nature et de ce qu’elle manifeste. Elle me ramène toujours à ce qui compte vraiment au fond. C’est ce qui transpire également dans mes créations.

Quelle est ta période préférée de l’année ? Pourquoi ?

Spontanément je dirais le printemps . C’est comme un élan d’espoir de la vie qui jaillit du néant (ou plutôt de ce qui lui ressemble). C’est le moment du tout est possible, lorsque je sens la sève qui pulse dans les arbres, les rivières qui se remettent à couler, et la vie animale qui s’agite.
Mais au fond toutes les saisons m’apportent une richesse et une joie, même la mélancolie de l’automne :). Depuis que j’ai rencontré la roue de l’année et que je pratique des célébrations aux équinoxes et aux solstices, je peux voir combien chaque saison me nourrit.

Tu es plutôt sorcière ? fée ? elfe ? enchanteresse ? guerrière ? conteuse ? sirène ? Ou tout ça à la fois ?

J’aime à dire que j’ai plusieurs cordes à ma harpe ! J’ai toujours eu de la difficulté avec les étiquettes qui m’enferment plus qu’elles ne me définissent. Un jour je suis fée, un autre sorcière, etc, et même parfois tout ça dans une seule journée (heuu sauf peut-être sirène !) (sourire)
Le point commun à toutes ces femmes c’est leur capacité à enchanter , collaborer avec le vivant, avec la nature mais aussi avec l’invisible, le rêve, l’imaginaire, les ancêtres et ça me ressemble bien.

Qu’est-ce qu’un galet médecine ? Comment t’es venu l’idée de faire des galets ? (à voir sur Shamanic Dreams)

C’est une pierre, plus généralement un galet d’océan peint en état modifié de conscience .Comme tout objet médecine*, le Galet Médecine est porteur d’une énergie qui rayonne par vibration et modifie un environnement ou une vibration des corps énergétiques avec lesquels il est en contact (émotionnel, mental, spirituel principalement).

J’étais en vacances à l’océan et fortement attirée par l’énergie des galets de la plage, comme s’ils me parlaient. J’ai commencé à en ramasser de plus en plus et à ressentir l’envie de les peindre. Le trait était plutôt simple et je dirais naïf au départ pour se sophistiquer de plus en plus au fur et à mesure de ma pratique. Je venais de terminer mon premier module de formation en pratique chamanique. Tout ça était très naturel pour moi comme si j’avais toujours fait ça. Au fil du temps j’ai pu « entendre » le message de la médecine que j’étais en train de peindre. Cela a été un long enseignement pour déchiffrer , pour accepter que tel motif était la représentation d’un loup ou de tout autre chose qui devait s’incarner !!

Comment te vient l’inspiration pour les faire ? C’est un esprit qui te rend visite ? Tu fais un rituel ? Une méditation ?

Je ne me suis pas penchée sur cette question à vrai dire. C’est assez sauvage comme processus. Le fait de m’engager dans cette voie chamanique a libéré une médecine que j’avais oubliée. Car en effet je peignais déjà des pierres quand j’étais enfant (je ne m’en suis souvenu que bien plus tard lors d’une visite chez mes parents).

J’ai comme un appel en moi…une pierre qui me « dit » « c’est mon tour », une médecine ou une magie qui a besoin de s’incarner et je me laisse guider dans la création en posant les couleurs en fonction de mon ressenti, qui me dit si c’est juste ou pas. C’est comme une injonction à l’intérieur de moi, à laquelle je réponds (ou pas selon le temps) et qui me mène dans un état modifié de conscience où mes gestes s ‘accomplissent tout seuls presque….

Qu’est-ce que ça peut nous apporter Je sais que tu proposes des galets médecines personnalisés, comment cela se passe ?

Au début quand je revenais de ce voyage avec la pierre j’étais remplie et émerveillée de la beauté de ces médecines. Et puis mon esprit rationnel reprenant le dessus je ne « voyais » plus le pouvoir de la peinture et de la pierre. J’ai donc décidé de suivre la petite voix qui me guidait au moment de la création et de dormir tour à tour avec chaque pierre sous mon oreiller. J’ai pu constater que mes rêves, mes intuitions et les synchronicités étaient orientées à chaque fois en fonction de la médecine de la pierre choisie et que des éclaircissements, des réponses se manifestaient.

N’oublions pas que les pierres sont porteuses de l’histoire du monde depuis sa création. A elles seules, elles sont actives dans la résolution subtile de nos problèmes d’humains modernes tant la nature sait se soigner seule. Le peuple du minéral même si il semble très inerte, agit par vibration dans le subtil pour ensuite s’ancrer dans la matière, comme une résonance de densité ne pouvant s’exercer que par l’invisible (comme les cristaux par exemple). La peinture est comme un message inscrit qui parlera de qualités, de pouvoirs que j’aime à qualifier de magiques (on parle aussi d’Esprits) qui ont le désir de venir au monde, d’être vus, pour soutenir le vivant dans la matière.

Lorsqu’une personne me demande un galet médecine si c’est le moment , il naitra très vite. Si la personne est en mutation, il viendra quand le moment sera le plus juste pour lui apporter soutien et guidances pour la voie à suivre. Parfois c’est à la personne de faire son propre galet. Elle viendra donc à un stage pour le réaliser elle-même. Généralement je n’ai pas besoin de contact avec la personne. Les esprits se chargent de me donner ce dont j’ai besoin pour travailler,la personne ne me donnant que ses nom et prénoms , date de naissance et photo portrait.
Je ne donne jamais de délai car je ne sais jamais quand ça va se faire…

Tu as déjà rencontré en voyage l’esprit des pierres ? Comment ça s’est passé ?

C’était fantastique…j’étais dans une grosse roche et je pouvais voir inscrits en d’infimes particules tous les événements auxquels la pierre avait assisté depuis qu’elle s’était constituée en tant que roche ! Comme une grande fresque historique mais sous forme cellulaire !J’en garde un souvenir ému.

Depuis combien de temps tu proposes tes créations  ?

Après les avoir offertes à mes consœurs et frères de formation, puis mon entourage et mes clients il est devenu évident que cette énergie devait me revenir sous une autre forme. Emission-réception, don-contre don… justesse du mouvement des énergies du vivant.Depuis 4 ans maintenant c’est une activité officielle.

Je sais que tu proposes également des créations autour des dragons, quelles sont-elles ?

Je ne suis qu’au début de ce fabuleux échange avec ces merveilleuses créatures que sont les dragons. Générallement je fabrique des pendentifs œil de dragons. Comme pour toutes mes créations je perçois l’énergie qui sou-tend ce qui nait. Chaque œil de Dragon porte une énergie particulière.

As-tu un lien particulier avec les dragons ? Qu’est-ce qu’ils t’inspirent ? Pourquoi on devrait s’y connecter ?

C’est comme un familier *pour moi. Ils font partie de l’énergie du monde et de ces créatures qui guident, qui veillent, pleins de sagesse mais aussi de puissance. Je les aime beaucoup même si j’avoue, parfois ils m’intimident fort !

Dans ma pratique chamanique ils sont présents chaque fois que le pouvoir personnel de la personne est en jeu. Ils sont d’une aide précieuse pour soutenir. Chacun de nous devrait adopter un dragon…ou plutôt se laisser adopter par un dragon. Notre égo se reposerait!!! 🙂

Comment travailles tu ? Quel est ton cadre ?

Je travaille chez moi dans une pièce atelier spécialement aménagée . C’est comme un sanctuaire dans lequel je pénètre et d’où je ne sais jamais quand et dans quel état je vais ressortir (rire). C’est là que les muses me donnent rdv et selon si je suis bien alignée ou pas il en ressortira des créations merveilleuses ou simplement créées par le mental.

J’ai cru comprendre que tu as de multiples talents, qu’est-ce que tu proposes comme autres types de créations, dont on n’a pas parlé jusqu’à maintenant ?

A vrai dire je suis une touche à tout. J’adore apprendre de nouvelles techniques, travailler de nouvelles matières.
Au gré des saisons et des envies, mes créations sont inspirées des traditions artisanales natives, quelles soient amérindiennes, païennes Celtiques ou magique.
Retisser le fil du sacré pour honorer les ancêtres et leur lien au vivant est une motivation importante dans ma démarche créative. En ce moment par exemple ce sont des esprits médiévaux qui m’enseignent.

Très préoccupée par l’état de notre Terre mère, le gaspillage des ressources m’interpelle beaucoup. La collection « Ma planète » d’HOZHO Art & Crafts* est un ensemble de créations à vocation utile et pratique n’utilisant que des produits recyclés. Tissus, papiers, bois, ect…, qui partent à la poubelle, se transforment en bijoux, produits du quotidien, ou objets magiques, de bien-être ou tout simplement de décoration. Quand je dois acheter des matières premières je choisis d’acheter à des organismes caritatifs pour que l’argent soit utile et n’alimente pas une industrie qui détruit et pollue.

N’hésitez pas à visiter me rendre visite sur la toile, vous êtes les bienvenu(e)s.

Mitakuyé Oyasin

*Objet Médecine : pouvoir, qualité, force qui sera transmise au porteur de cette objet
*Familier : nom donné à l’animal de compagnie des magiciennes, sorcières et autres enchanteresses
*Hozho signifie « marcher sur le chemin de beauté » en langue Navajo

Merci beaucoup pour cet entretien très riche, j’espère que ton univers inspirera nos lectrices et lecteurs ! Si vous souhaitez retrouver le travail de Florence ou la contacter, c’est par ici : Hozho Art & Crafts